Lorsque vous désirez faire l’extension de votre toit avec du bac acier, vous devez vous préparer sur certains points. Le plus important est le budget que vous devez prévoir pour les travaux et il est bien d’avoir une idée claire à ce sujet avant de s’y lancer. Voici donc un article qui vous sera d’une grande utilité.

Le prix du bac acier 

Afin de connaître le budget dont vous aurez réellement besoin, il faut que vous sachiez d’abord le prix du matériau. C’est pourquoi vous pouvez faire un tour sur https://www.camif-habitat.fr/extension/maison/prix-extension-maison/ pour avoir plus d’informations. En effet, le prix du bac acier varie selon le type de panneau que vous aurez choisi et du modèle. Il faut donc dire qu’il existe plusieurs types de bacs acier dont le bac acier peau simple, un bac acier panneau sandwich, etc. Pour le bac acier peau simple, vous aurez à prévoir entre 10 et 20 euros pour le mètre carré. 

Le bac acier panneau sandwich existe sous différentes épaisseurs. Si donc vous voulez un bac acier panneau sandwich avec une petite épaisseur, vous prévoirez au moins 25 euros pour le mètre carré. Mais si c’est pour une grande épaisseur, le prix du mètre carré oscille autour de 50 euros. Sachez que l’épaisseur du bac acier détermine la performance thermique du toit. Quant aux autres toitures en bac acier telles que la tôle imitation tuile ou ardoise, le bac acier imitation à joint debout et le bac support d’étanchéité et d’isolation, le prix du mètre carré tourne respectivement entre 20 à 25 euros, 25 à 30 et 10 à 15 euros.

Les autres frais à ajouter

Une fois que vous connaissez le prix du bac acier, vous allez ajouter les autres frais. Il s’agit des frais de transport et de la main d’œuvre. Il est vrai que les toitures doivent être apportées sur les lieux des travaux, mais le transport doit se faire dans de bonnes conditions pour permettre au bac acier de ne pas être abîmé. Enfin, la main-d’œuvre peut vous prendre entre 30 et 50 euros le mètre carré en fonction des conditions et du type de travaux.