Afin de contrôler son alimentation, il est préférable de faire son propre jardin biologique. Ce jardin vous permet de manger des produits frais et surtout de très bonnes qualités, car vous connaissez son origine. Cependant, vous devez avoir à l’esprit que si vous voulez manger des produits bio, vous devez également y consacrer assez de temps et travaillez plus.

Les plantes aquatiques

Connues pour leurs pouvoirs de transformation de la texture d’un jardin, vous pouvez mettre des plantes aquatiques dans votre bassin. Elles sont de plusieurs espèces et jouent un grand rôle dans la survie des autres plantes dans votre jardin. Il faut créer son propre jardin biologique afin de mieux suivre votre alimentation. Il y a deux espèces de plantes aquatiques : les plantes qui poussent en surface et celles qui poussent à l’intérieur de l’eau. Les hydrophytes sont celles qui poussent en surface de l’eau et sont aussi composées de deux groupes : les plantes aquatiques à rhizomes et les plantes aquatiques à tiges.

Les plantes aquatiques qui poussent à l’intérieur de l’eau sont appelées les hygrophiles. Elles sont très difficiles à entretenir et sont aussi subdivisées en deux groupes tout comme les plantes aquatiques qui poussent en surface de l’eau.

Opter pour un grand espace

Pour que votre bassin de jardin biologique soit bien aéré, vous devez prendre un grand espace afin de pouvoir y creuser un grand trou pour retenir l’eau. Ce trou représente le bassin de votre jardin et il doit être très profond ou peu profond, cela dépendra de taille de votre jardin biologique. Mais nous vous conseillons de faire un grand et profond trou, car en saison sèche vous serez en manque d’eau.

Et dans ces conditions, les plantes aquatiques ne pourront plus être y cultivées. De plus, le bassin est en un mot l’habitat de toutes les plantes qui vont pousser dans votre jardin. Pour couronner le tout, les plantes aquatiques vous permettent de filtrer l’eau du bassin et offrent plus d’oxygène à ces dernières.